Je continue de rapatrier les tutos .... cela vous donnera peut-être envie de marier point de croix et couture ??? Mon premier pique-aiguilles ou porte-aiguilles pour ma 1ere NSP, c'est d'une logique ... D'autant plus, qu'au recto la broderie "coeur" est de son cru (le diagramme est donné sur son site, ici ),  et au verso, j'ai brodé un arbre de vie (Mango pratique spécial montagne) avec ses initiales...

En élaborant ce prototype, j'ai pensé à faire des photos pour vous donner mes explications : partant d'un principe que je n'ai aucune formation de couturière, que j'ai beaucoup regardé ma mère pour m'imprégner, que c'est mon 1er "tuto", que le montage photo est encore dû à ma NSP (merci, merci ...), que les pro du tuto et de la couture soient tolérantes ...

Alors pour réaliser un pique-aiguille de ce type, il vous faut : une bande de lin à broder * (ou Aïda) env.21 cm de long x10 cm hauteur  , des modèles de grille, et du fil à broder, du tissu pour doubler l'intérieur 21 cm x 12 cm hauteur, de la laine bouillie ou feutrine  de épaisse 16 cm x 9 cm hauteur , petits anneaux (j'ai pris 3 rondelles en nickel , dans toutes les bonnes boîtes à outils ...) , galon ou ruban env 30 cm , une machine à coudre, des épingles, un FER à repasser (très important !), du fil à coudre ...

* si vous utilisez non pas une bande déjà ourlée comme la mienne, mais que vous découpiez vous-même du lin, alors pensez  à rajouter 2 cm pour les ourlets (1 cm de chaques côtés de la hauteur )

  1. 1/ Avec le Fer à repasser, marquer le milieu de la bande de lin (et du tissu pour doubler), centrer vos broderies à droite et gauche de cette ligne en pensant à laisser de chaque côté un cm pour l'ourlet. La broderie du recto sera donc à droite, celle du verso à gauche bien sûr !

  2. 2/ épingler un côté de la bande de lin avec celui de la doublure endroit contre endroit, glisser le ruban à l'intérieur , face imprimée contre endroit du lin, au milieu et coudre (photo 2), repasser la couture faite en écrasant les bords.

  3. 3/ sur le tissu de doublure, coudre la bande de feutrine au milieu (vous avez déjà fait  le repère avec le fer à repasser), et les anneaux à gauche (photo 3). Pour les puristes, ce montage aurait pu être fait avant la couture avec un côté de la bande de lin, mais je trouve que ça faisait plus épais, et que ça risquait de "bouger" plus, donc pas de prise de risques inutiles ...

  4. 4/ coudre donc à nouveau le 2ème côté du porte-aiguille, endroit contre endroit , en plaquant bien la feutrine au milieu ouverte, en épinglant bien, sans oublier le ruban au milieu  ! Retourner et vous êtes déjà au stade de la photo n° 4 de face et 5 de l'intérieur.

  5. 5/ il ne reste plus qu'à rentrer l'excédent de tissu de la doublure... à l'aide du fer à repasser (encore lui, je vous l'avais dit, allié indispensable !) , marquer  la couture et épingler, coudre à la main (ce sera plus joli) avec de petits points invisibles, faire de même pour la dernière couture : le bas du porte-aiguille ...(photo 6)

Voilà, ai-je été claire ? sinon, n'hésitez pas à me demander des éclaircissements ...

Pour les curieuses, le truc vert bizarre sous le porte-aiguille est tout simplement ma plaque à découper spécial couture (il y a bien des planches pour découper la viande, les légumes, le pain ... et bien voilà celle pour la couture !) et pas la nostalgie du tableau vert de l'école ...